S’aventurer sur les pas de Jeanne d’Arc, à Orléans

orléans

Difficile de ne pas penser à Jeanne d'Arc lorsqu'on évoque la ville d'Orléans. Les passionnés d'histoire ne manqueront pas de visiter les lieux incontournables de cette ville pour revivre l'épopée de Jeanne d'Arc, libératrice de la ville.

Avant l'arrivée de Jeanne d'Arc, la ville d'Orléans n'a plus de ressources et est épuisée, elle est en effet au bord de la défaite. L'arrivée de Jeanne d'Arc dans la ville le 29 avril 1429 marque un tournant dans la guerre de Cent Ans. Depuis octobre 1428, les Anglais tiennent Orléans. La venue de Jeanne d'Arc remonte le moral des troupes françaises, qui vont chasser les Anglais du siège d'Orléans le 8 mai 1429. Elles vont ensuite mener Charles VII se faire couronner roi de France à Reims puis entamer la reconquête du royaume. Libératrice de la ville, Jeanne y gagne le surnom de « Pucelle d'Orléans ».

Il est possible de suivre les pas de Jeanne d'Arc puisque la ville a su conserver le souvenir de son passage dans plusieurs lieux incontournables. Tout d'abord, au musée des Beaux-Arts, une partie des collections rend compte du succès de la représentation de Jeanne d'Arc à partir de la seconde moitié du XIXe siècle. Au Musée historique et archéologique de l'Orléanais, une salle est dédiée à Jeanne d'Arc et permet au visiteur de suivre un parcours de visite chronologique à travers une sélection d'œuvres d'art et d'objets populaires depuis la Renaissance jusqu'à nos jours. Un passage par la rue Jeanne d'Arc et par la Maison de Jeanne d'Arc est incontournable. Dans cette maison, Jeanne y séjourna d'avril à mai 1429. Au rez-de-chaussée, une salle multimédia retracent la vie de l'héroïne, tandis qu'à l'étage, le centre de recherche et de documentation regroupe près de 37 000 documents consacrés à cette thématique. Au sud de la maison de Jeanne d'Arc s'élève l'église Saint-Paul, qui expose des céramiques de l'artiste orléanaise Jeanne Champillou, qui évoquent Jeanne d'Arc. Pour en découvrir d'avantages, direction l'hôtel Groslot, où une statue de Jeanne est édifiée. À l'intérieur de l'hôtel, divers éléments de la décoration rappellent la Pucelle d'Orléans. Ensuite, à la cathédrale Sainte-Croix, dix verrières sont dédiées à Jeanne d'Arc et l'une des cloches baptisées en 1898 porte le nom de Jeanne d'Arc.

Pour continuer la visite, rendez-vous sur la Place du Martroi. Sur cette place, une première statue y est dressée en 1804 puis remplacée en 1855 par une statue équestre en bronze monumental. Sur les bas-reliefs du socle, il est possible de revivre les diverses scènes de la vie de Jeanne depuis les voix de Domremy jusqu'au bûcher de Rouen. Les bas-reliefs, déposés en 1987, sont remplacés par des moulages. Les originaux sont conservés au musée des Beaux-Arts. Enfin, l'enceinte de la ville au XVe siècle peut se deviner grâce à la conservation de quelques portions de ces murs romains et médiévaux.

Installé sur les rives de la Loire, au cœur du quartier historique d'Orléans, Empreinte Hôtel est une demeure historique parfaitement rénovée, qui propose une collection de 31 chambres et 3 suites de charme avec vue sur le fleuve. Le confort et le bien-être sont assurés, tandis que le Spa de l'hôtel saura vous détendre profondément.

 

Partager ce billet

Etablissement cité dans l’article