Bruno Oger :«La saison est vraiment lancée !»

Plat de Bruno Oger
Portrait de Bruno Oger

Cannes ? Pour Bruno Oger natif de Lorient et Breton « pure souche » c'est avant tout un « choix de ville et de vie » qui dit beaucoup à Diane Barrière qui, un jour…

 

-) Comment un Breton comme nous qui a grandi au bord de l'Atlantique, se retrouve-t-il au bord de la Méditerranée ?

« C'est grâce ou à cause de Diane Barrière qui, un jour, m'a proposé de m'engager à l'Hôtel Majestic de Cannes pour donner au restaurant « La Villa des Lys » une image gastronomique. J'avoue qu'après sept années passées à travailler pour Georges Blanc à Vonnas, Bangkok puis à nouveau Vonnas, j'aspirais à aller voir ailleurs. À Cannes, l'environnement m'a plu avec le bord de mer indispensable pour un Breton et la campagne pas trop loin. Certes le challenge était difficile mais ce genre de pari est enrichissant. Et je suis donc arrivé en 1995, avec une première étoile au Guide Michelin en 1997 et une deuxième en 2005, quatre ans avant mon départ. En fait il n'y avait plus de volonté gastronomique donc je n'avais plus ma place et je me suis installé au Cannet. Je connaissais le bassin économique, l'aspiration de la clientèle et nous avons créé un bistrot et un petit restaurant gastronomique. »

 

-) Comment vivez-vous le Festival de Cannes ?

« Comme le début de la grosse saison ! Comme un moment magique où le monde entier est au rendez-vous avec des rencontres intéressante et importantes. Mon rythme est immuable : je suis à partir de 9 heures sur la Croisette en charge de la tente Agora où Thierry Frémaux, « patron » du Festival reçoit au quotidien cinquante à soixante invités puis à partir de 16 heures et jusqu'à 2 heures du matin chez moi, avec une quarantaine de couverts… »

 

-) Et comment se passe « l'après Festival » ?

« Disons que la saison est bien lancée et qu'après une dizaine de jours à un rythme plutôt soutenu, on ne relâche pas vraiment. Les volets des belles villas s'ouvrent et une nouvelle clientèle se mêle à la clientèle locale. Notre bistrot, récompensé par un Bib Gourmand, est plutôt fréquenté par les gens d'ici. Et au restaurant gastronomique, qui a deux étoiles, ce sont à la fois les locaux et les touristes, disons à 50/50. Mais je ne cesse de penser que, pour tenir économiquement, la clientèle locale est primordiale ».

 

Villa Archange et Bistrot des Anges
Route de l'Ouest
06400 La Cannet
Tél: 04 92 18 18 28
www.bruno-oger.com

Partager ce billet