Jean-Luc Rabanel L’apôtre du « bio » et du naturel…

Plat de Jean-Luc Rabanel
Jean-luc-rabanel

Il a voyagé et découvert la magie des saveurs étrangères et des nuances de goûts. Puis, un voyage au Sri Lanka lui a permis la rencontre décisive des épices.

Lorsqu'à 23 ans il s'installe dans son Lot-et-Garonne natal, il n'imagine pas que le destin va le pousser vers Arles où il fait désormais sa carrière, apôtre culinaire du « bio » et du naturel.

 

-) Comme un natif de Gascogne se retrouve t'il un jour installé à Arles ?

« Par le plus grand des hasards. Après l'aventure de Côté Garonne (une étoile au Guide Michelin en 1995) qui s'est brutalement arrêtée, j'ai eu envie de créer un concept inspiré du « Pain Quotidien » un concept où les gens achetaient leur pain « bio » et ce qui va avec. Je pensais alors à Arcachon puis on m'a fait visité un restaurant dans le parc de Camargue. J'ai craqué pour ce Mas de la Chassagnette où j'ai retrouvé mon étoile au Guide Michelin pour mon idée de restaurant et potager « bio » : c'était une première.

Ensuite nous avons déménagé à Arles dont je suis tout simplement tombé amoureux ».

L'Atelier de Jean-Luc Rabanel

-) Qu'est-ce qui a fait basculer votre parcours culinaire ?

« Le « bio » me tient à cœur depuis longtemps. Et je reste persuadé qu'en cuisine le naturel est une véritable vertu. Dans le Lot-et-Garonne nous avions nos petits producteurs, nos fournisseurs que nous connaissions et j'ai eu à l'époque la chance de rencontre William Vidal, créateur du label « Certifié Bio » qui m'a conforté dans mes choix. Je ne suis plongé sur le sujet et tout est devenu une évidence. J'ai été le premier chef étoilé en « bio », avec un jardin certifié « bio » et j'avais toute la nourriture sur place ».

 

-) Ceci expliquant cela vous êtes désormais chez vous à Arles avec vos deux établissements, l'un noté à deux étoiles depuis 2009 et l'autre nanti d'un Bib Gourmand…

« Arles est une « ville village » qui me correspond tout à fait. Elle est chargée d'une douceur, d'un patrimoine d'artistes ce qui justifie le nom de l'Atelier Culinaire pour mon restaurant. Je n'avais pas envie de bouger de nouveau et je me sens bien ici, proche de mes clients. Je ne me voyais pas cuisiner le poisson grillé ou la bouillabaisse et je me suis efforcé d'apporter mes idées culinaires qui, à priori, ne déplaisent pas à mes clients.

 

L'Atelier de Jean-Luc Rabanel
7 rue des Carmes,
13200 ARLES
Tél : 04 90 9107 69
www.rabanel.com

 

Bistro à Côté
21 rue des Carmes
13200 ARLES
Tél : 04 90 47 61 13
www.bistro-acote.com

Partager ce billet